Brève

Le chiffre de la semaineSelon France Asso Santé, le reste à charge "invisible" des patients est de 1000 euros

Arnaud Janin
| 28.11.2019
  • patient

1 000 euros, c'est le montant du reste à charge selon France Assos Santé (la voix des usagers) qui a mené une enquête auprès de 351 patients, alors que le RAC moyen par Français serait de 214 euros par an selon les derniers chiffres de la Drees. Pis, pour 22 % des patients interrogés, le RAC s'élève à 1 500 euros. Selon le président de l'association, « la maladie et le handicap précarisent. Or ces personnes sont exposées aux restes à charge les plus élevés, qu'ils soient visibles ou invisibles. C'est un peu la double peine ». Les conséquences pour ces personnes sont délétères : plus de 70 % déclarent renoncer à des soins en raison de coûts trop importants et 50 % font part de difficultés financières à cause de ces dépenses. France Assos Santé invite les pouvoirs publics à mener des études plus exhaustives pour évaluer l'impact réel des RAC et à élaborer des dispositifs en fonction de l'état de santé et du reste à vivre des personnes malades et/ou en situation de handicap. Par exemple, il s'agirait de mettre en place des forfaits hygiène ou bien de prendre en charge certains frais ou certaines consultations (psy, diététiciens, ergothérapeute) sous accord préalable du médecin conseil.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
DR

Benoît Péricard : "L'hôpital public est en crise permanente depuis toujours"

Directeur national santé et secteur public de KPMG, Benoît Péricard vient de prendre sa retraite. A cette occasion, il analyse les motifs de la colère des soignants. Et répond aux piques de Stéphane Velut (cf. notre entretien du 16 janvier) sur la responsabilité des gestionnaires dans la crise actuelle qui frappe l'hôpital. Certains politiques ne sont pas davantage épargnés. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.