Brève

Le programme Hop'En rentre dans sa phase de maturité

Arnaud Janin
| 19.12.2019
  • numérique

C'est un catalogue très épais de 26 mesures déroulé ce 19 décembre pendant deux heures par l'équipe de Dominique Pon et Laura Létourneau, les délégués numériques en santé. Ils sont chargés de déployer la feuille de route présentée par la ministre de la Santé le 25 avril dernier. Très volontaires et en toute transparence, Dominique Pon et son équipe font un premier point suite au tour de France de la e-santé qu'ils viennent de réaliser ces derniers mois : "Il y a un vrai alignement des planètes et tous les acteurs rencontrés s'emparent désormais du sujet", insiste le délégué ministériel. Et Laura Letourneau de renchérir : "Toutes les fondations de la maison doivent être prises en charge par la puissance publique. De façon obsessionnelle, nous allons tenir les 26 engagements pris devant la ministre le 25 avril dernier." Dominique Pon s'excuse presque d'avancer des mesures très techniques, mais les juge nécessaires à l'élaboration de la maison. C'est pourquoi aussi la déclinaison opérationnelle de la feuille de route numérique va passer par une "doctrine technique du numérique en santé en France" qui devrait être publiée fin janvier 2020.

En ce qui concerne plus particulièrement les hospitaliers, le programme Hop'En [hôpital numérique ouvert sur son environnement], la poursuite du programme Hôpital numérique, entre dans son socle de maturité sur les SIH des établissements coconstruit avec tous les acteurs institutionnels et de terrain sous le titre de l'action 19. Une enveloppe dédiée de 420 millions d'euros est octroyée pour la période 2019-2023 aux établissements qui rentrent dans les critères imposés. Par exemple, un ensemble d'exigences autour de la sécurité informatique sont posés. Les domaines d'informatisation prioritaires restent les mêmes que sous Hôpital numérique. Y sont rajoutés l'échange et le partage (accompagnement à la mise en place de la messagerie sécurisée de santé et alimentation du DMP) et les nouveaux services en ligne aux usagers (prise de RDV en ligne, préadmission des patients). À l'amorçage, 20 % du forfait de financement pour lancer chaque projet sont octroyés et le reste est accordé en fonction des cibles d'usage fixées. "L'utilisation des services numériques dans les établissements de santé est récompensée", explique l'équipe de Dominique Pon. Le succès est au rendez-vous. Plus de 2 400 établissements (avec 6 000 dossiers déposés) ont rempli des dossiers de demandes de financement, soit 75 % du total des établissements référencés. Dans quelque temps sera communiquée la liste des hôpitaux sélectionnés. Les domaines les plus convoités sont le dossier patient informatisé (et son alimentation) et la communication et échanges avec les partenaires.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
coronavirus
Brève

38 départements supplémentaires placés sous couvre-feu

« La situation sanitaire continue de se dégrader », a indiqué le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse du 22 octobre. « Nul n'est épargné. La situation est grave en Europe et en France. » C'est pourquoi 38 d... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.