Brève

Stéphane Velut a regardé Emmanuel Macron : « une petite lueur a apparu le 12 mars... »

Gilles Noussenbaum
| 20.03.2020

L'auteur de L'hôpital, une nouvelle industrie (Cf. Décision & Stratégie Santé N°319) analyse dans un tract de crise* gratuit la grande transformation opérée par le CoVID 19 sur le politique et son regard sur la santé. Sans illusion toutefois sur d'éventuels lendemains qui chanteraient.

  • Covid-19

Mais face à l’hôpital public éclairé et debout jour et nuit, ses paupières vont-elles pour autant amorcer un état de réveil ? C’est difficile à dire. Une petite lueur apparut tout de même le 12 mars quand Emmanuel Macron s’adressa à la France. Comme souvent, un discours marque par son ton, son début et sa fin. Passons sur le début : qualifiant de « héros » les soignants, il aura reconnu la fibre sacrificielle dont ils ont hérité de l’Histoire – on n’en demandait pas tant, mais c’est attentionné, notons. Mais à la fin surtout, en l’entendant s’interroger sur « les failles du modèle de développement [de] notre monde », plus loin dire que « la santé gratuite sans condition de revenus [était un] bien précieux » et « qu’il était des biens […] qui devaient être placés en dehors des lois du marché », nous fûmes abasourdis et réjouis à la fois. Démonter en trois phrases le néolibéralisme était si inespéré que c’était à n’y pas croire. Quant au ton empruntant celui d’un chef incitant au ressaut de la nation en temps de guerre (mot qu’il prononcera d’ailleurs plusieurs fois le 16 mars) – et insérant au passage un « quoi qu’il en coûte » assez peu rassurant –, admettons qu’il était paniqué mais fut parfois touchant. Voilà pour l’impression, forcément subjective. Mais, sincère, sera-t-il audacieux ?

 

* Ed. Gallimard, collection trac de crise. Voir son entretien paru mi-janvier sur notre site.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
coronavirus
Brève

38 départements supplémentaires placés sous couvre-feu

« La situation sanitaire continue de se dégrader », a indiqué le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse du 22 octobre. « Nul n'est épargné. La situation est grave en Europe et en France. » C'est pourquoi 38 d... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.