Covid-19, opération mains propres d'Edouard Philippe
Brève

Covid-19, opération mains propres d'Edouard Philippe

Gilles Noussenbaum
| 28.03.2020
  • Covid-19

Le Premier ministre Édouard Philippe et son ministre de la Santé Olivier Véran se sont livrés ce soir à une opération de transparence. Evoquant la crise sanitaire actuelle, « c'est littéralement du jamais-vu, reconnaît le Premier ministre, le combat ne fait que commencer. Les quinze jours à venir seront encore plus difficiles. »

La parole politique pour justifier le consensus s'est entourée pour la première fois d'un panel d'experts indépendants. On remarquera à cet égard l'absence des membres des deux comités nommés par le Gouvernement. Ainsi, la Pr Karine Lacombe (Hôpital Saint-Antoine, AP-HP) avait notamment recommandé aux Français de ne pas aller voter au premier tour des élections municipales.

Sur la question des masques, Olivier Véran s'est retranché derrière la pénurie mondiale actuelle : « Aucun pays au Monde ne fait face à la demande !»  Pour autant, les usines françaises ont triplé leur production pour fournir 8 millions de masques par semaine. Mais cela ne suffira pas : la consommation hebdomadaire s'établit à 40 millions. D'où la commande de un milliard de masques à la Chine. De nouveaux producteurs sont sollicités afin d'accroître la production de 500 000 masques supplémentaires dans les prochaines semaines, puis de 1 million avant la fin du mois d'avril. En matière de tests, le nombre d'examens réalisés monte en puissance. De 3 000 tests cette semaine, le chiffre devrait progresser à 12 000 ce week-end puis à 30 000 d'ici à une semaine pour grimper à 50 000 d'ici à la fin du mois d'avril.

L'implantation de tests rapides permettra aussi d'accroître le nombre de patients testés. Une commande de 5 millions de tests a d'ailleurs été opérée. Quant aux examens sérologiques, ils n'ont pas encore franchi les étapes de la recherche pour accéder à une production industrielle.

Bien sûr, la problématique des traitements a été évoquée : « Il n'y a pas de traitement spécifique, je le déplore », a reconnu le ministre des Solidarités et de la Santé. Et de se retrancher derrière les avis des sociétés savantes pour ne pas accéder à la prescription généralisée de l'hydroxychloroquine. De plus, Olivier Véran a confirmé les pénuries de médicaments en réanimation déjà évoquées à plusieurs reprises par Décision & Stratégie Santé.

Mais au-delà de ces bonnes nouvelles, la situation dramatique observée dans les Ehpad justifie le recours à des mesures encore plus strictes de confinement. L'isolement individuel de chaque résident doit désormais devenir la norme. Le personnel sera testé en priorité et surtout il est invité à ne plus sortir des établissements.

Au final, le Premier ministre a promis de reproduire ce type d'intervention à vocation pédagogique. On est très loin de la start-up nation appelée de ses vœux par le président de la République Emmanuel Macron. On invite même les vieilles industries sans avenir, le textile et le papier, à se mobiliser pour produire en masse des masques. Ce type d'opération de communication sera-t-il suffisant pour rétablir la confiance avec les Français ?

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Macron
Brève

DéconfinementRéouverture le 19 mai des commerces, des terrasses et des lieux de culture

Les annonces du déconfinement présentées par le président Macron dans la presse régionale sont publiées. Le 3 mai verra la fin des attestations et des restrictions de déplacement. Le télétravail est maintenu. Le 19 mai, le... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.