Brève

Le marché de Rungis va accueillir les défunts

Arnaud Janin
| 02.04.2020
  • Covid-19

Un hall du marché de gros de Rungis dans le Val-de-Marne a été réquisitionné jeudi 2 avril pour accueillir les cercueils des victimes du coronavirus, a annoncé la préfecture de police. Il pourra "accueillir les premiers cercueils dès le vendredi 3 avril et les familles pourront y avoir accès à compter de lundi". Le préfet de Police, Didier Lallement, a décidé d'ouvrir ce lieu "de grande capacité" pour répondre "aux besoins constatés et à venir" face à "la tension qui persiste sur l’ensemble de la chaîne funéraire, et qui devrait durer pendant plusieurs semaines encore". Ce hall "excentré et isolé des autres pavillons" du marché de Rungis permettra de conserver, dans les conditions sanitaires "les plus dignes et acceptables", "les cercueils des défunts dans l’attente de leur inhumation ou crémation, en France ou à l’étranger". Des salons seront aménagés pour permettre aux familles de se recueillir autour du cercueil de leur proche avant son départ vers un cimetière ou un crématorium. Le lieu sera géré par un opérateur funéraire. Le coronavirus a fait déjà plus de 4 000 morts en France. Un tiers des décès enregistrés dans les hôpitaux l'ont été en Ile-de-France.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
covid-19
Brève

Emmanuel Macron et le confinement : « Nous devons tenir chacun notre place »

Après l'annonce ce soir du confinement qui devrait être instauré dans la nuit de jeudi à vendredi, une course de vitesse est donc lancée contre le SARS-CoV-2 avec un objectif clair, faire baisser le nombre de contaminations de 40... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.