Brève

Plateforme SPS, un tiers des appels provient des soignants franciliens

Arnaud Janin
| 06.04.2020
  • Covid-19

Après la deuxième semaine d'installation de la plateforme d'écouté psychologique téléphonique, l'association SPS tire un bilan de la seconde semaine. Concernant les appelants, les trois quarts sont des femmes et des salariés. La moitié sont des infirmières, aides-soignants et médecins. Un quart sont des directeurs et des managers, soit des présidents de CME et des cadres de santé.

Concernant les appels qui ont duré en moyenne 18 minutes et pour le quart d'entre eux ayant lieu la nuit et le dimanche, 1 200 ont été traités du 23 mars au 3 avril. Un tiers des appels provient de l'Ile-de-France, 12 % du Grand Est, 12 % d'Auvergne-Rhône Alpes, 8 % d'Occitanie, 6 % de la région Paca, 6% de Nouvelle Aquitaine et 5 % des Hauts-de-France.

Enfin, les motifs étaient tous des conséquences de la crise de l'épidémie actuelle. 38 % l'ont été pour faire part de leur anxiété liée à la prise en charge des soins et un quart pour vérifier la possibilité de transmettre le numéro vert (0805 23 23 36) à leurs équipes.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
coronavirus
Brève

38 départements supplémentaires placés sous couvre-feu

« La situation sanitaire continue de se dégrader », a indiqué le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse du 22 octobre. « Nul n'est épargné. La situation est grave en Europe et en France. » C'est pourquoi 38 d... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.