Brève

Campagne tarifaire, 623 millions d'euros pour faire face à la pandémie

Arnaud Janin
| 14.04.2020
  • Covid-19

Le Gouvernement commencerait-il à dénouer largement les cordons de la bourse ? Nos confrères d'Hospimedia révèlent les premiers éléments de la première circulaire tarifaire 2020 (publiée en général en mars chaque année). Il s'agit là d'un profond remaniement de la campagne tarifaire initiale. D'abord 377 millions d'euros vont aider les hôpitaux en première ligne face au coronavirus, complétés par un autre montant de 246 millions d'euros pour réduire au maximum les tensions de trésorerie. L'intégralité des crédits 2020 liés à l'incitation financière pour l'amélioration de la qualité (Ifaq), soit 400 millions d'euros au total cette année, est versée dès ce début de campagne. S'agissant enfin des crédits relatifs aux missions d'intérêt général et d'aide à la contractualisation (Migac), dotations annuelles de financement (Daf) et unités de soins de longue durée (USLD), le premier niveau de délégation atteint 22,8 milliards d'euros, soit 96,4% des objectifs globaux, hormis 89 millions d'euros de réserve prudentielle sur les Daf psychiatrie et SSR.

Par ailleurs, un effort particulier est consacré à la psychiatrie, avec une enveloppe de 130 millions d'euros de crédits pérennes supplémentaires et déjà un premier versement de 110 millions d'euros. Enfin, précise Hospimedia, 66 millions d'euros sont alloués aux SSR. Concrètement, 75% de ce montant est ventilé au prorata de la masse financière de la Daf actuelle, 25% suivant le niveau d'équipement et les taux de recours. Parmi les volets de prise en charge ciblés, le texte met en avant les équipes mobiles (10,5 millions), la réinsertion professionnelle (6,6 millions), la scolarisation des enfants (6,3 millions), les unités cognitivo-comportementales (6,3 millions), les plateaux techniques spécialisés (5,8 millions),

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.