Brève

BilletColère à Londres et ailleurs

Gilles Noussenbaum
| 24.04.2020
  • Covid-19

"Il est impossible de ne pas se sentir déçu par les dirigeants politiques et de santé qui tout en saluant les professionnels de santé par des hommages et des applaudissements ont si manifestement échoué à protéger ceux qui y travaillent". On ne cite pas ici un trac de l'AMUF (Un urgentiste français est décédé hier, voir ci-dessous) mais l'édito signé par Fiona Godlee, rédactrice en chef du British Medical Journal. Au Royaume-Uni, le constat est dramatique avec plus de 100 décès de professionnels de santé recensés. Brexit ou pas, des deux côtés du Channel, les soignants dénoncent le retard et l'impréparation en matière de stocks de matériels de protection. À qui la faute ? Dans le beau portrait que lui consacre ce jour Libération, William Dab, ancien directeur général de la santé désigne Bercy, lieu de pouvoir éminent, comme Le responsable et coupable de la situation. On aimerait aujourd'hui entendre les arguments du haut fonctionnaire qui a alors pris la décision en 2013 de ne plus faire de stocks de masques… A-t-il ce jour-là pris une décision de bon père de famille ? 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19
Brève

Ségur, 100 millions d'euros supplémentaires pour les médecins et 300 millions pour les soignants

Les négociationss autour du Ségur de la santé se sont poursuivies tard dans la nuit de mercredi avec les syndicats, à quelques jours du remaniement ministériel qui devrait être annoncé d'ici à mercredi prochain. Le ministre de la... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.