Brève

Tests sérologiques, la HAS ne recommande pas de dépistage massif de la population

Arnaud Janin
| 04.05.2020
  • Covid-19

La Haute Autorité de santé ne préconise pas d'utilisation collective des tests sérologiques, mais plutôt une utilisation très ciblée. Car on ne sait toujours pas si la présence d'anticorps dans le sang garantit l'immunité face à une nouvelle infection du Covid. À quoi serviront ces tests ? Ils seront utiles pour confirmer un diagnostic par exemple quand les symptômes cliniques et les résultats sont en contradiction avec le résultat du test virologique (PCR) pour un diagnostic initial. Seront aussi concernés les patients symptomatiques sans signe de gravité, diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, mais n'ayant pas fait l'objet d'un test PCR. Les professionnels de santé non symptomatiques ainsi que les personnels des Ehpad pourront en bénéficier également. Si la preuve venait à être apportée qu'avoir des anticorps protège du virus, un dépistage serait alors envisagé chez les professionnels déjà en contact avec le public, ou prêts à reprendre leur activité, ajoute la HAS qui modifierait alors ses recos.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.