Brève

Congrès ASCOCancer du côlon et instabilité microsatellitaire, le pembrolizumab en première ligne ?

Gilles Noussenbaum
| 04.06.2020
  • cancer

Les microsatellites, petite séquence d'ADN non codante, sont exposés aux erreurs de réplication. Ils sont repérés grâce aux techniques de biologie moléculaire (PCR). Cette instabilité microsatellitaire serait retrouvée dans 5% des cas. Dans un essai de phase III, Keynote 177,qui a inclus 307 patients atteints d'un cancer colorectal métastasé, le pembrolizumab a permis une amélioration sans progression de 16,5 mois versus 8,2 mois avec un traitement de référence. « Ces résultats tant attendus vont changer la pratique clinique », a commenté l'auteur principal de l'étude, le Dr Thierry André (Hôpital Saint-Antoine, Paris). Dans cette indication, le pembrolizumab s'impose comme le traitement de première intention.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19
Brève

BilletVaccins, la France en retard, ah bon ?

Rarement une polémique n'aura autant été si prévisible. Et anticipée par Olivier Véran lorsqu'il nous avait accordé un entretien en novembre dernier. Et pourtant, rien n'a été fait pour enrayer le processus en posant sur la table... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.