Brève

Les médecins hospitaliers, (grands) perdants du Ségur de la santé ?

Gilles Noussenbaum
| 09.07.2020
  • HÖPITAL

Après avoir lâché 100 millions supplémentaires pour les médecins hospitaliers la semaine dernière, le gouvernement n'a pas souhaité aller au-delà. Les syndicats de praticiens cherchaient pourtant le compromis. Au lieu de 1,2 milliard d'euros exigés, le montant pour les revalorisations avait été réduit à 500 millions d'euros plus 180 millions à programmer en 2021. La séance a été levée après trois heures de discussions. 

Dans le même temps, les autres personnels de l'hôpital décrochent une augmentation minimale mensuelle de 180 euros nets répartis en deux temps pour une enveloppe de 7,5 milliards d'euros. Pour être ratifié, l'accord doit être approuvé par les salariés, lundi au plus tard. Même si le résultat paraît éloigné de l'objectif de départ d'augmentation de 300 euros nets, les syndicats affichent leur satisfaction. « C'est un accord historique », rapporte l'entourage du ministre à l'AFP. 

Le gouvernement a joué la division. La séquence des applaudissements de 20 heures pour tous les soignants est bel et bien terminée. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Sondage

Redoutez-vous une troisième vague ?

Véran

Olivier Véran : « Je revendique le rôle régalien de la gestion de la crise sanitaire »

Le ministre des Solidarités et de la Santé vient d'accorder un grand entretien à Décision Santé. Dans l'extrait que nous publions aujourd'hui, il nous livre son regard sur la démocratie santaire. Lire l'intégralité dans le journal Décision et Stratégie Santé N°323 hiver 2020. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.