Brève

Vaccins Covid-19La Communauté européenne signe six accords avec des laboratoires... sans transparence sur les montants

Arnaud Janin
| 24.09.2020
  • Covid-19

Difficile d'avoir des informations sur les contrats passés entre la Communauté européenne et les grands laboratoires concernant les commandes de vaccins Covid-19. Alors que Astrazeneca et le duo Sanofi/GSK ont déjà signé un accord sur la promesse de 300 millions de doses chacun, Sue Middleton, présidente de la branche vaccins de la Fédération européenne des industries pharmaceutiques justifie cette absence d'informations pour des raisons de concurrence lors d'une audition devant la commission Environnement et santé du Parlement européen. Tandis que les États-Unis ont publié au moins le montant de chaque contrat, au niveau européen on ne le connaît pas, ni d'ailleurs les coûts, les marges ou le partage des responsabilités en cas de manque d'efficacité du vaccin. Sur ce dernier sujet, les États européens acceptent de prendre en charge de futures demandes de dédommagement de patients. Selon Sue Middleton, "la Commission ou les États indemniseront les entreprises du coût des actions en justice mais pas en cas de vices de production délibérés et seulement pour les effets indésirables non prévisibles, très possibles quand vous vaccinez une aussi vaste population". Selon elle, 8 milliards de doses seraient nécessaires pour couvrir les besoins de la moitié de l'humanité alors que la capacité de la production mondiale n'est que de 5 milliards pour l'instant. Selon Thomas Triomphe, vice-président exécutif de Sanofi, "pour développer un seul vaccin, il faut en moyenne 1 milliard d'euros pour la recherche et 500 millions pour la production à vitesse normale". Sanofi à lui seul envisage de fabriquer un milliard de doses d'ici à 2021. Enfin, Bruxelles s'engage formellement à publier toutes les données scientifiques et cliniques sur les essais et les vaccins dès que seront obtenues les AMM. Quelques jours après l'annonce de l'accord Astrazeneca/Sanofi/GSK, le laboratoire américain Johnson & Johnson annonce le lancement de son essai de phase III pour son vaccin contre la Covid-19 qui sera testé sur 60 000 personnes aux Etats-Unis et en Europe. Sa technologie à base d'adenovirus a déjà fait ses preuves contre Ebola. Le laboratoire s'est engagé à mettre son vaccin à disposition du public sans réaliser de profit. Il compte fournir un milliard de doses chaque année à partir de 2021. Une quatrième unité de production sera ouverte et devrait permettre d'augmenter encore plus sa capacité de production.

 

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
coronavirus
Brève

38 départements supplémentaires placés sous couvre-feu

« La situation sanitaire continue de se dégrader », a indiqué le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse du 22 octobre. « Nul n'est épargné. La situation est grave en Europe et en France. » C'est pourquoi 38 d... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.