Brève

DVDUne cinéaste regarde un photographe

Gilles Noussenbaum
| 24.09.2020
  • cinéma

La photo est aussi un art de la mise en scène, c'est en tout cas la conviction de Mariana Otero qui consacre au photographe Gilles Caron un très beau film. C'est aussi un témoignage, un engagement qui traverse le temps. La carrière de Gilles Caron est météorique. Elle commence en 1966 et s'achève tragiquement en 1970 sur une route du Cambodge. Mais ses photos se sont imposées dans la mémoire collective davantage que des reportages ou des films. Mai 68 en France peut se résumer par une photo, celle de Daniel Cohn-Bendit narguant un CRS. Cette photo iconique n'a pas été obtenue par hasard. En retrouvant les planches contacts du photographe, Mariana Otero retrace le long travail qui a précédé le moment de la photo, comment Gilles Caron change de place, bouge, s'immerge dans la foule, capte le regard de Dany qui a perçu la présence du photographe avant de trouver le bon cadrage. Bref, cette photo célèbre n'est pas le fruit du hasard. Et exigeait un bon comédien, Daniel Cohn Bendit par exemple. Avant, Gilles Caron a réussi des scoops mondiaux comme ces photos de juin 1967 pendant la guerre des six jours où des militaires israéliens embrassent le Mur des lamentations. Comment expliquer la présence de photographe sur ces terrains de guerre? Peut-être par son expérience comme soldat en Algérie. Mariana Otero nous livre les extraits de ses lettres adressées à sa mère où il exprime sa rage, son désespoir face à ce qui étaient décrites comme des opérations de police. Ou comment une conscience se forge, se construit pour témoigner ensuite avec toujours pour guide le respect de l'autre et une profonde humanité.  Il falait peut-être le regard d'une cinéaste pour rendre hommage à un photographe.    

 

 

Histoire d'un regard de Mariana Otero, DVD, chez Diaphana Editions.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.