Brève

Plus d'une personne en grande précarité sur deux a été infectée au Covid-19

Arnaud Janin
| 08.10.2020
  • migrants

Une enquête de séroprévalence menée par Médecins sans frontières (MSF), Epicentre et l’Institut Pasteur entre le 23 juin et le 2 juillet 2020 sur quatorze lieux d’intervention de l’ONG en région parisienne montre qu’une forte proportion de personnes y ont été infectées par le virus SARS-CoV-2: la séroprévalence varie de 18 à 94 % selon les sites enquêtés, explique MSF sur son site. Alors que les taux de séropositivité varie entre 5 à 10 % dans la population générale et qu'il se situe autour de 12 % sur Paris (zone rouge écarlate), ils atteignent 50,5 % dans les dix centres d'hébergement où l'association est intervenue contre 27,8 sur les sites de distribution alimentaire et 88,7 % dans les deux foyers de travailleurs migrants. « Les résultats confirment que la circulation du virus a été plus particulièrement active dans les situations où la promiscuité était la plus forte, c’est-à-dire quand la personne doit partager chambre, douches et cuisine avec plusieurs autres personnes », souligne Thomas Roederer, épidémiologiste à Épicentre et responsable de cette étude. « Il ne faut pas que les dispositifs d’urgence qui permettent de mettre à l’abritemporairement des personnes sans hébergement, notamment à l’approche de la période hivernale, contribuent à créer de nouveaux foyers de contamination », alerte Corinne Torre, cheffe de mission en France pour MSF. « Les lieux collectifs comme des gymnases sont donc à éviter au maximum au profit des placements en hôtels et des hébergements avec des espaces de vie individuels qui permettent l’application effective des mesures de prévention », recommande-t-elle.

Voir notre article écrit le 24 mars suite à l'évacuation du camp d'Aubervilliers.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.