Brève

Plus d'une personne en grande précarité sur deux a été infectée au Covid-19

Arnaud Janin
| 08.10.2020
  • migrants

Une enquête de séroprévalence menée par Médecins sans frontières (MSF), Epicentre et l’Institut Pasteur entre le 23 juin et le 2 juillet 2020 sur quatorze lieux d’intervention de l’ONG en région parisienne montre qu’une forte proportion de personnes y ont été infectées par le virus SARS-CoV-2: la séroprévalence varie de 18 à 94 % selon les sites enquêtés, explique MSF sur son site. Alors que les taux de séropositivité varie entre 5 à 10 % dans la population générale et qu'il se situe autour de 12 % sur Paris (zone rouge écarlate), ils atteignent 50,5 % dans les dix centres d'hébergement où l'association est intervenue contre 27,8 sur les sites de distribution alimentaire et 88,7 % dans les deux foyers de travailleurs migrants. « Les résultats confirment que la circulation du virus a été plus particulièrement active dans les situations où la promiscuité était la plus forte, c’est-à-dire quand la personne doit partager chambre, douches et cuisine avec plusieurs autres personnes », souligne Thomas Roederer, épidémiologiste à Épicentre et responsable de cette étude. « Il ne faut pas que les dispositifs d’urgence qui permettent de mettre à l’abritemporairement des personnes sans hébergement, notamment à l’approche de la période hivernale, contribuent à créer de nouveaux foyers de contamination », alerte Corinne Torre, cheffe de mission en France pour MSF. « Les lieux collectifs comme des gymnases sont donc à éviter au maximum au profit des placements en hôtels et des hébergements avec des espaces de vie individuels qui permettent l’application effective des mesures de prévention », recommande-t-elle.

Voir notre article écrit le 24 mars suite à l'évacuation du camp d'Aubervilliers.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19
Brève

BilletVaccins, la France en retard, ah bon ?

Rarement une polémique n'aura autant été si prévisible. Et anticipée par Olivier Véran lorsqu'il nous avait accordé un entretien en novembre dernier. Et pourtant, rien n'a été fait pour enrayer le processus en posant sur la table... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.