Brève

L'ordre national des pharmaciens lance une campagne vers les jeunes étudiants

Arnaud Janin
| 15.10.2020

Dix pour cent des pharmaciens sont hospitaliers. Ils travaillent dans 3 042 établissements de santé (dont des PUI privées). 1 638 internes exercent dans cette spécialité. Neuf ans d'études sont nécessaires. Le métier est encore trop peu connu des jeunes gens, indique l'Ordre national des pharmaciens dans un communiqué. Détails.

  • cnop

L'affiche de campagne ressemblerait presque à celle d'une série policière. Au lieu de cela, c'est une campagne lancée par l'ordre national des pharmaciens auprès des jeunes gens. L'ordre s'appuie sur une étude menée auprès de 1 000 jeunes gens de 15 à 25 ans, selon laquelle 92 % d'entre eux ont une image positive des pharmaciens, mais seulement 5% savent identifier tous les lieux d'exercice des pharmaciens. Et seuls 9% envisagent un métier pharmaceutique. Exemple, si le jeune homme ou la jeune femme devient pharmacien hospitalier, sa mission sera la suivante. « Ton objectif premier : contribuer à la prise en charge des patients en participant notamment à la définition du traitement et en garantissant l’approvisionnement et la délivrance des produits de santé.
A l’écoute des évolutions, tu sauras t’adapter constamment aux nouvelles technologies et être un maillon de la recherche. Du pharmacien hygiéniste aux multiples casquettes, au radiopharmacien au croisement de la biologie, de la chimie et de la physique, l’hôpital offre une grande palette de métiers, au centre du parcours de soin.

Puis, comme dans "Mission impossible", "Tes missions si tu les acceptes". La première d'entre elles est : "Gérer l'approvisionnement, le stockage, délivrance des médicaments et des dispositifs médicaux et assurer la sécurisation du circuit des produits de santé." Enfin, parmi les atouts de l'hôpital : "Au cœur du système de soins, tu participes activement à la prise en charge médicamenteuse des patients".

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Covid-19

Henri Bergeron (CNRS), les quatre facteurs qui ont permis aux hospitaliers de collaborer

Comment expliquer la panique des élites, la prolifération des structures nouvelles et la mobilisation des soignants ? Les réponses d'Henri Bergeron dans son livre qui sort ce 8 octobre, renouvellent le regard sur la crise sanitaire, au risque de heurter. Verbatim. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.