Brève

Bande dessinéePutain de Covid

Arnaud Janin
| 29.10.2020
  • védécé

Au cœur de la tempête de la première vague de la Covid le 31 mars 2020, on dénombrait déjà 52 128 cas et 3 523 morts. Dans la boîte mail du jour, Védécé, l'auteur de BD et interne de garde d'un hôpital (confère notre entretien fin novembre 2018 lors de la parution de son tome III La vie de carabin) reçoit plusieurs mails : 1. Un entrepreneur propose de nous fabriquer des visières. 2. Le club de couture du coin propose de nous coudre des masques. 3. Des vétérinaires nous proposent leur aide, si on a besoin de prendre un peu de repos. Cette fois-ci, Védécé a décidé d'écrire plus que de dessiner pour nous donner un aperçu de sa vie d'interne de garde lors de la grande vague épidémique. Putain de Covid retrace au jour le jour le travail à l'hôpital, encore bien plus exténuant qu'à l'accoutumée, et toujours avec son humour caustique et ravageur. Illustration : parmi les points positifs du coronavirus : « La population réalise ENFIN que le budget de l'hôpital a VRAIMENT besoin d'être augmenté. BEAUCOUP. » Ou encore : « Les bureaucrates comprennent enfin qu'avoir un taux d'occupation des lits de 100 %, en cas d'épidémie c'est con ! » Le reste de l'album est le reflet des récits de tous les soignants et médecins. La situation lors de la première vague est dramatique. Manque de masques, de blouses et personnels exténués. Dans un dessin page 45, un médecin ausculte un patient qui tousse énormément. Commentaire : « Dans mon hôpital, on est tous résignés sur le fait de l'attraper. La seule question que l'on se pose, c'est QUAND ? » La force de l'auteur ne réside pas seulement dans son humour qui met à distance, mais aussi dans sa capacité de réflexion par rapport à son vécu. Et de raisonner sur l'aphorisme d'Hippocrate : « L'art est long, l'instant fugace, le jugement difficile, l'expérience trompeuse. » Fallait-il intuber ? S'est-on vraiment planté ? Pas sûr. La problématique n'était évidemment pas la même au cœur de la crise qu'avec le recul une fois l'épreuve passée. Quant à la deuxième vague, qu'en dira-t-on après ? Nul le sait encore.

Source : Decision-sante.com

NOUS VOUS RECOMMANDONS

add

A LA UNE

add
vaccin
Brève

Alain Fischer nommé président du Conseil d'orientation vaccinale

« Avant même de nous immuniser contre le coronavirus, nous devons nous immuniser contre les peurs », indique Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé lors de la conclusion de la conférence de presse pilotée par le Pr... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.