Brève

Plus de 2 000 soignants contaminés à l'AP-HP

Arnaud Janin
| 05.11.2020
  • Covid-19

Le nombre de soignants contaminés serait le reflet de la population générale, estime Martin Hirsch, le directeur de l'AP-HP lors d'une conférence de presse le 3 novembre dernier. Qu'en tirer comme conséquence alors quand il égrène le nombre de soignants de l'assistance publique contaminés ? En octobre, 2 137 personnels ont été contaminés, le double de septembre, 1 049. En août, la situation n'était pas aussi dramatique : 271 patients étaient touchés par la maladie contre 68 en juillet et 23 en juin. Autre chiffre significatif de la situation sanitaire, 345 patients se trouvent en réanimation Covid, 520 lits en soins critiques pour d'autres pathologies. Restent 85 lits vacants, explique François Crémieux, DG adjoint. Le capacitaire en lits de soins critiques est de 945 places dont 784 en soins intensifs. Les experts ne sont pas encore capables de dire quand le pic de la pandémie sera atteint. Lors de la première vague, il l'avait été le 8 avril, avec 1 300 patients en soins critiques dont 1 100 patients Covid. Pour la deuxième vague, pour l'instant, le nombre de lits dédiés au Covid atteint les 66% de l'ensemble des lits de réanimation et 36% du capacitaire global de l'AP-HP. Sont recensés aussi 3 541 lits d'hospitalisation en Ile-de-France dont 1 122 sur Paris. Le message principal délivrés par les autorités de l'AP-HP s'adresse aux patients qui ne doivent pas déprogrammer par eux-mêmes leur rendez-vous. Même si ce taux de déprogrammation s'accélère, l'objectifif est de continuer de faire venir les patients pour leurs examens de diagnostic et d'exploration. Lors de la première vague, tout s'était arrêté, et du coup nombre de pathologies graves se sont déclarés ou aggravées.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
psy

Pr Frank Bellivier : « La psychiatrie, parent pauvre de la médécine française »

La psychiatrie est le prochain dossier de Décision & Stratégie Santé, à paraître prochainement. La réforme de cette spécialité en grande souffrance a été une fois de plus reportée, à cause de la crise sanitaire. Etat des lieux dressé par son délégué ministériel, Frank Bellivier. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.