Brève

L'activité d'hospitalisation complète a chuté de 58% pendant le confinement

Arnaud Janin
| 26.11.2020
  • Covid-19

« Pour la première fois une étude permet d’objectiver pour la première fois l’impact de l’épidémie sur les patients non Covid sur le territoire national toutes activités confondues », explique Céline Chevance, responsable du pôle financier à la FHF. Réalisée sur la FHF data base Inter Chu, elle permet de recenser l’ensemble des séjours des patients non Covid hospitalisés sur 4 périodes, avant, pendant, après le confinement, et jusque fin août 2020.

Quels enseignements tirer de cette étude ? Les hôpitaux publics ont été particulièrement impactés, avec 80 % des hospitalisations et 81% des séjours en réanimation réalisés pour des patients Covid. Faits marquants, les chiffres indiquent après le confinement une reprise de l’activité d’hospitalisation complète (qui avait beaucoup chuté pendant le confinement), mais sans retrouver le niveau de 2020 avant l’été : « Il y a un retour à une activité normale, mais sans rattrapage », explique Céline Chevance, responsable du pôle finances à la FHF. Plus précisément, pendant la période de confinement, l’activité d’hospitalisation complète a chuté de 58% et sur les deux mois suivant le confinement de 21%. Deux millions de séjours n’ont pas été réalisés entre mi-mars et fin juin, soit un bon tiers de moins par rapport à l’année 2019. Autre révélation, les activités chirurgicales ont été davantage déprogrammées dans le secteur privé. Mais elles ont eu une reprise plus rapide sur l’activité ambulatoire que dans le secteur public. « Il sera intéressant de faire la comparaison avec les résultats de la deuxième vague qui a eu une stratégie différente et plus graduée », conclut Céline Chevance.

Hausse des clusters dans les Ehpad

Cette étude permet d’éclairer le présent de la vague actuelle. Le président de la FHF, Frédéric Valletoux appelle à la vigilance et rappelle deux points. Premièrement, le nombre de décès reste élevé dans les établissements, notamment dans les régions Centre Val de Loire et Normandie. Ensuite, le nombre de clusters est en hausse dans les Ehpad de certaines régions comme Bourgogne Franche Comté ou Auvergne Rhône Alpes. « La question des Ehpad ne doit pas être oubliée, affirme-t-il inquiet. A ce stade, rien ne permet de dire que le déploiement des vaccins nous évitera une troisième vague au premier trimestre 2021. »

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Agence
Brève

ANRS/maladies infectieuses, le budget sera-t-il à la hauteur des ambitions ?

Le budget de la nouvelle agence ANRS/maladies infectieuses émergentes sera-t-il à la hauteur de ses ambitions ? Le 18 janvier dernier, une tribune publiée dans Le Monde et signée notamment par Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.