Brève

Campagne tarifaire/Troisième circulaire268 millions supplémentaires d'euros pour soutenir les établissements face à la crise

Arnaud Janin
| 07.01.2021
  • FHF

Sortie avant Noël, la troisième campagne tarifaire et budgétaire 2020 accorde un total de 949 millions d'euros aux établissements de santé. Ces sommes correspondaient aux attentes des acteurs hospitaliers, selon la FHF. Dans le détail, 268 millions sont versées « au titre des mesures exceptionnelles de soutien face à la crise sanitaire », dont 165 millions le sont au titre des remboursements de tests RT-PCR et antigéniques. 93 millions d'euros complémentaires sont alloués afin de compenser les pertes de recettes des établissements SSR et psychiatriques. A titre exceptionnel, 64,4 millions sont accordés pour soutenir les établissements de santé en difficulté de trésorerie (crédits non reconductibles). Dans le volet Accompagnement de la crise sanitaire figure aussi la prime Covid pour les départements de la Guyane : 3,9 millions pour majorer le taux d'indemnisation des personnels mobilisés et 77 millions pour compenser les efforts des personnels intervenus en renfort dans ce département.

Concernant le financement des molécules onéreuses en SSR, 13,6 millons sont attribués en complément des 19,4 millions déjà prévus lors de la première circulaire 2020.

Suite du Ségur

Dans cette troisième circulaire, on retrouve aussi la suite des enveloppes promises lors du Ségur de la santé, soit 112 millions pour les revalorisations socles, 37 millions d'euros dédiés aux étudiants en santé ainsi qu'une autre enveloppe de 45 millions d'euros en faveur des personnels des établissements privés à but lucratif et non lucratif. Toujours dans le cadre du Ségur, 9,7 millions d'euros sont destinés aux 13 ARS concernées par les 22 territoires pilotes visés par le nouveau service d'accès aux soins (SAS) qui repose sur une régulation commune des appels d'urgence associant les médecins libéraux et le Samu.

Restent encore deux enveloppes attendues par les acteurs hospitaliers pour la dernière partie de la campagne tarifaire en 2021, la dernière partie relative à la compensation globale des surcoûts et la restitution de la sous-exécution des budgets de l'Ondam. Fin janvier, une mission de l'Igas rendra un rapport qui détaillera les besoins.

 

 

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Agence
Brève

ANRS/maladies infectieuses, le budget sera-t-il à la hauteur des ambitions ?

Le budget de la nouvelle agence ANRS/maladies infectieuses émergentes sera-t-il à la hauteur de ses ambitions ? Le 18 janvier dernier, une tribune publiée dans Le Monde et signée notamment par Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.