Brève

Abbott aurait vendu des automates défectueux

Gilles Noussenbaum
| 14.01.2021
  • Abbott

Abbott aurait commercialisé des automates défectueux de diagnostic in vitro en toute connaissance de cause, selon une enquête publiée ce jeudi 14 janvier conjointement par le Monde et Die Zeit. Outre des laboratoires de biologie indépendants, le CHU de Toulouse équipé de machines vendues par le fabricant américain a dû affronter de nombreuses pannes, notamment au moment critique d'un don d'organe. Selon Marcel Miédougé, responsable de la sérologie virale au CHU de Toulouse, « Abbott a manqué de transparence. Au moment des faits, ils savaient que certaines pièces d'Alinity [nom de l'automate NDLR) étaient fragiles ».  L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a recensé entre début 2018 et septembre 2020 une quinzaine d'alertes. Aux États-Unis, plus de 1 890 incidents ont été comptabilisés au cours de la même période. Contacté par le quotidien, le service communication du groupe récuse l'ensemble de ces accusations. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Agence
Brève

ANRS/maladies infectieuses, le budget sera-t-il à la hauteur des ambitions ?

Le budget de la nouvelle agence ANRS/maladies infectieuses émergentes sera-t-il à la hauteur de ses ambitions ? Le 18 janvier dernier, une tribune publiée dans Le Monde et signée notamment par Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.