Brève

Novartis achète les droits d'un anti PD-1 auprès d'un laboratoire chinois

Gilles Noussenbaum
| 21.01.2021
  • labo

Les biotechs chinoises multiplient les accords de licence avec les big pharma occidentales. Après Harbor BioMed qui avait cédé en décembre dernier son programme Covid à Abbvie, c'est au tour de BeiGene de signer un accord de partenariat avec Novartis. Le géant suisse met ainsi la main sur un anti-PD-1, le tislelizumab pour la somme de 650 millions de dollars. Le montant de la transaction pourra aller jusqu'à 1,55 milliard de dollars en cas de succès des différentes étapes menant jusqu'à la commercialisation. Le candidat-médicament avait déjà été cédé à Celgène. Mais l'accord avait été dénoncé au moment de l'acquisition de Celgene par Bristol Myers Squibb qui développe l'Opdivo®. Ce partenariat hypothèque l'avenir du projet anti PD-One de Novartis, le spartalizumab, qui n'avait pas atteint ses objectifs en août dernier dans le mélanome. Demeure à ce jour le défi à rattraper les leaders américains, MSD et BMS. À ce jour, le tislelizumab a obtenu un succès au cours d'un essai de phase III dans le cancer du poumon non à petites cellules. Il bénéficie d'une AMM uniquement en Chine. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
psy

Pr Frank Bellivier : « La psychiatrie, parent pauvre de la médécine française »

La psychiatrie est le prochain dossier de Décision & Stratégie Santé, à paraître prochainement. La réforme de cette spécialité en grande souffrance a été une fois de plus reportée, à cause de la crise sanitaire. Etat des lieux dressé par son délégué ministériel, Frank Bellivier. Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.