23 départements sous surveillance renforcée, seul le Pas-de-Calais est confiné le week-end
Brève

23 départements sous surveillance renforcée, seul le Pas-de-Calais est confiné le week-end

Arnaud Janin
| 04.03.2021
  • vaccin

« La circulation du virus continue de se dégrader, mais ce n'est pas une hausse exponentielle », a expliqué Jean Castex lors de sa conférence de presse du jeudi soir, soit +1,4 % par jour au lieu de 14 % la semaine précédente. « Les hôpitaux sont toujours sous pression », a ajouté le Premier ministre : 25 156 personnes sont hospitalisées pour Covid (- 500 par rapport à la semaine précédente), 3 647 patients sont en réanimation (+ 200 par rapport à la semaine passée). Pis, le variant anglais très contagieux représente désormais 60 % des nouvelles contaminations. Les taux d'incidence sont élevés dans les départements sous surveillance : plus de 400 pour 100 000 habitants à Nice et dans le Nord Pas-de-Calais. D'ailleurs, seul ce département sera confiné le week-end. L'Ile-de-France compte 322 cas pour 100 000 habitants. Aux 20 départements sous surveillance renforcée viennent s'en ajouter trois nouveaux : Les Hautes Alpes, l'Aisne et l'Aube.

Quelles sont les mesures supplémentaires prises par les pouvoirs publics pour lutter contre l'épidémie ?

Outre ce confinement local sont décidées de nouvelles restrictions sanitaires dans les départements sous surveillance : les surfaces commerciales de plus de 10 000 mètres carrés seront fermées. Des zones urbaines à l'origine de grande affluence susceptibles de générer un risque sanitaire pourront être interdites d'accès sur décision préfectorale.

Accélération de la vaccination

Autre mesure, la vaccination sera accélérée dans les départements sous surveillance avec l'apport de 135 000 doses supplémentaires dont 10 000 rien que dans le Pas de Calais. « Tout le monde doit être sur le pont pour vacciner, même le week-end. C'est une course contre la montre », a insisté le Premier ministre. Alors que les médecins généralistes vont vacciner prochainement 1,5 million de patients, les pharmaciens vont rentrer dans la danse à partir du 15 mars. Pour l'instant, 3,2 millions de personnes ont été vaccinées, dont 1,8 million ont reçu les deux doses. Le Gouvernement se félicite du taux élevé de vaccination chez les personnes âgées (plus de 80 % des résidents des Ehpad ont reçu leur première dose et plus de 60 % leurs deux doses).

30% des patients vaccinés

Toutefois, il regrette que seuls des 30 % des soignants soient vaccinés. « Ce n'est pas normal », affirme Jean Castex. « Vous devez vous protéger ainsi que vos patients », complète Olivier Véran. Selon le ministre de la Santé et des Solidarités, le vaccin empêcherait même les contaminations selon certaines études. Il va écrire une lettre aux soignants pour les remercier pour leur travail, mais aussi pour les inciter à se faire vacciner.

 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
lits de réa
Brève

Les 3 mesures pour créer les 3 000 lits de réa

La création de trois mille lits supplémentaires en réanimation par Emmanuel Macron lors de son intervention le 31 mars dernier relève-t-elle de l'effet d'annonce ? Le Pr Yves Cohen a témoigné le lendemain de l'impossibilité... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.