Les hôpitaux publics ont pris en charge en 2020 84 % des séjours en réanimation
Brève

Les hôpitaux publics ont pris en charge en 2020 84 % des séjours en réanimation

Arnaud Janin
| 01.04.2021
  • FHF

L'hôpital accueille environ 254 000 séjours par an dans l'Hexagone, ce qui représente entre 3,5% et 5% des séjours hospitaliers. En temps normal, on compte 5 500 lits dont 5 080 ouverts. La FHF publie une étude data sur les séjours Covid et les conséquences d'une saturation de l'hôpital et des réanimations. D'après cette étude, sur 2020 le secteur public hospitalier a pris en charge en moyenne 84 % des séjours en réanimation. Selon le Pr Xavier Capdevila, chef du département d'anesthésie-réanimation au CHU de Montpellier, « nous sommes dans une phase ascendante très importante avec 5 000 malades Covid admis en réanimation sur un total de 6 900 malades dans ces services. A comparer avec le 26 mars 2020 (7 600 malades). » Alors que la part de réanimation atteint 84 % dans le public, celle-ci n'a fait qu'augmenter depuis la première vague. Le plafond a été atteint pendant l'été (88%), le secteur privé arrêtant entre les deux vagues de réarmer des nouveaux lits. Depuis la deuxième vague, la moyenne est située entre 85 et 87%. Par comparaison avec le privé, en 2020, celui-ci prenait en charge 11% de la réanimation, tandis que les Espic assuraient 5%. Aux deux pics des première et deuxième vagues, les chiffres atteignaient respectivement 7 547 patients le 6 avril dont 61,4% pour Covid et le 9 novembre 5 874 patients dont 47,9% pour Covid. Soit un dépassement de +50% des capacités théoriques de réanimation lors de la première vague et de 20% lors de la deuxième. Concernant la durée de réanimation, celles avec Covid ont été plus longues en 2020 que celles des séjours non-Covid, soit 22,6 jours (versus 17,4 jours) sur l'intégralité du séjour et 15,9 jours (vs 7,9 jours) sur la partie réanimation. La part de la réanimation est plus importante dans le premier cas (70%) comparativement aux séjours non-Covid (45%). Enfin, côté déprogrammation, alors que les chiffres précis n'ont pas encore été remontés pour la troisième vague, la première a vu près de 72% en chirurgie et 49% en médecine ; la deuxième a entraîné une baisse bien moindre, soit de 15% en chirurgie et de 14% en médecine. En 2020, on comptabilise 1 400 000 séjours de médecine (-12% versus 2019) et 900 000 séjours de chirurgie (- 15% vs 2019) dont pour chacun des deux cas à chaque fois 500 000 séjours en moins dans l'ambulatoire.

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
lits de réa
Brève

Les 3 mesures pour créer les 3 000 lits de réa

La création de trois mille lits supplémentaires en réanimation par Emmanuel Macron lors de son intervention le 31 mars dernier relève-t-elle de l'effet d'annonce ? Le Pr Yves Cohen a témoigné le lendemain de l'impossibilité... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.