Sham affiche une croissance en 2020 en dépit du marché français public de la responsabilité civile sinistrée
Brève

Sham affiche une croissance en 2020 en dépit du marché français public de la responsabilité civile sinistrée

Gilles Noussenbaum
| 15.04.2021
  • Sham

Comment affronter une pandémie mondiale alors que l'un de ses marchés historiques, assurer la responsabilité civile des établissements publics de santé, est structurellement déficitaire depuis plusieurs années ? En opérant depuis cinq ans une diversification à la fois géographique et des activités. Résultat, le groupe mutualiste Relyens avec ses marques Sham et Sofaxis affiche en 2020 une croissance de 2,7 % sur le critère des primes collectées. Et dépasse pour la première fois la barre symbolique des 900 millions d'euros (915 millions d'euros). Quant au chiffre d'affaires, il est en légère progression par rapport à 2019 (0,8 %) pour atteindre 488 millions d'euros. En dépit de ces performances, notamment grâce au portefeuille financier, le groupe enregistre pour la seconde année une perte de -2,9 millions d'euros (-5,7 millions d'euros en 2019). Les marchés français de la responsabilité civile (RC) pèsent sur ces résultats. « En juin 2019, nous avons pris la décision de sortir du marché de la RC pour les établissements publics. Nous ne souhaitons plus souscrire à perte », explique Dominique Godet, directeur général du groupe Relyens. Ce retrait a entraîné une perte de chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros. Les marchés étrangers ont permis de compenser cette contraction. Sham est ainsi devenu leader en Espagne. Et dispose de positions fortes en Italie du Nord. Et a remporté en 2020 ses premiers marchés en Allemagne. La sortie du marché français n'est pas définitive. Le marché a commencé à se redresser en 2020. En attendant, Sham élargit son offre. Et se présente désormais non plus comme assureur mais manager de risques. En témoigne son implication dans la protection dans la cybersécurité (voir notre dossier à venir dans le prochain DS 325 à paraître en mai 2021). Des nouveaux risques émergent également. Toutefois, les plaintes autour du Sars Cov 2 sont encore limitées. Sham aurait enregistré 500 réclamations en provenance des trois marchés principaux du groupe. 

Source : Decision-sante.com

A LA UNE

add
Macron
Brève

DéconfinementRéouverture le 19 mai des commerces, des terrasses et des lieux de culture

Les annonces du déconfinement présentées par le président Macron dans la presse régionale sont publiées. Le 3 mai verra la fin des attestations et des restrictions de déplacement. Le télétravail est maintenu. Le 19 mai, le... Commenter

ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS

Retrouvez tous les événements organisés par Décision Santé

Formations

Abonnement

Accédez à l’intégralité de votre magazine en version numérique ou papier

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

COUPs DE GRIFFE/CŒUR

Vous souhaitez vous exprimer surl’actualité de votre profession ? Publiez dès maintenant votre courrier en ligne.

KIOSQUE

KIOSQUE

Retrouvez l’édition numérique de votre magazine.