VIH

11 000 tests positifs, +7% depuis 2011

Publié le 06/12/2014
L’infection à VIH ne faiblit pas en France, notamment dans la communauté gay. La prophylaxie médicamenteuse permettra-t-elle d’inverser la tendance ?

L’infection au VIH ne ralentit pas en France. Selon les chiffres communiqués par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, la tendance est même à la hausse avec une progression de 7 % en deux ans, soit 11 000 cas en 2013. Faut-il s’en alarmer ? François Bourdillon, directeur de l’INVS, rappelle que c’est un chiffre brut. Les tests sont reproduits chez des patients dont on connaît déjà la séropositivité. On estime plutôt à 6 000 cas le nombre de nouvelles contaminations. Par ailleurs, cette croissance illustre l’efficacité du dépistage réalisé dans les populations les plus à risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte