C’est la hausse du déficit des établissements publics franciliens, soit une augmentation de 17 millions d’euros depuis l’exercice 2010, ce qui totalise un déficit global de 80 millions d’euros des établissements qui enregistrent également une stagnation de leur activité.


Source : Décision Santé: 280