35 heures à l’AP-HP, la CFDT casse le front syndical

Publié le 01/10/2015

Vers la fin du statu quo dans le conflit des 35 heures à l’AP-HP ? La CFDT vient d’ouvrir une brèche dans la bonne entente syndicale (Cf. notre brève du 17 septembre http://www.decision-sante.com/actualites/article/2015/09/17/greve-ap-hp…

et notre brève du 11 juin http://www.decision-sante.com/actualites/article/2015/06/11/statu-quo-d…). Elle a accepté d’ouvrir les négos avec la direction de l’AP-HP sur le sujet brûlant de la remise en cause des 35 heures. La première rencontre a eu lieu le 21 septembre dernier. Y a-t-il eu des avancées ? La direction a accepté de maintenir le schéma horaire de 7H36 générant 18 jours de RTT. Six minutes supplémentaires par jour équivalent donc à trois jours de RTT sauvés. Autre concession, la demi-heure ne serait pas systématiquement décomptée du temps de travail. Enfin, deuxième point important pour la CFDT, la direction est moins catégorique qu’auparavant au sujet des temps de repas : la demi-heure de pause réglementaire ne serait pas systématiquement défalquée du temps de travail. Enfin, concernant les dépassements d’horaires, très fréquents, et qui ne sont ni rémunérés ni récupérés, la direction souhaite « préciser les conditions de prise en compte de la réalité des dépassements d’horaires validés, lorsqu’ils correspondent à une nécessité de service ».

Quelle est la réaction des autres syndicats ? La CGT reste sur la position d’exclure Martin Hirsch du dialogue. Elle maintient sa volonté de faire appel à la médiation du ministère. Quant à l’intersyndicale, elle continue de boycotter les instances représentatives du personnel en guise de protestation. Le DG de l’AP-HP sera-t-il entendu ?


Source : decision-sante.com