Violences hospitalières

+38 % entre 2008 et 2009

Publié le 18/10/2010

Avec 4 747 faits signalés à l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier (ONVH), les faits de violence entre 2008 et 2009 ont fait un bond en avant spectaculaire. Mais cette évolution doit être relativisée, prévient la DGOS : cette brusque hausse « s’explique par la progression importante, d’une part, du nombre d’établissements déclarants (+29 % en un an) et par un abaissement incontestable, d’autre part, du seuil de tolérance des professionnels aux faits de violence ». Qui plus est, la violence n’est plus taboue à l’hôpital : les langues se délient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte