C’est le nombre de médecins interrogés qui s’inquiètent de la trop grande indépendance apportée aux patients par la technologie mobile dans le domaine de la santé, selon une enquête menée par PwC. Ils sont seulement 27 % à encourager les patients à utiliser des applications de M-santé. 13 % découragent leur utilisation.


Source : Décision Santé: 286