Marché pharmaceutique

+ 6,4 % pour la liste en sus en 2013

Publié le 17/06/2014
Le marché hospitalier des médicaments se déconnecte de celui de la ville. Alors que les ventes à l’officine plongent de -2,4 %, la croissance à l’hôpital s’établit + 1,8 %. Elle serait encore plus forte sans l’effet de la rétrocession. Décryptage.

Le marché pharmaceutique hospitalier échappe au marasme selon les données publiées par l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM). En 2013, il a encore progressé de 1,8 %, alors que les ventes dans les officines ont fléchi de 2,4 %. Au total, les ventes de médicaments tout secteur confondu ont reculé pour la seconde année consécutive de -1,4 %. Et ont atteint un montant total de ventes de 26,8 milliards d’euros. Ce différentiel entre la ville et l’hôpital s’observe régulièrement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte