Événements indésirables associés aux soins

730 millions d’euros de surcoût

Publié le 26/03/2012

Jusqu’à la publication de cette étude de l’Irdes, rien n’avait été publié en France sur les surcoûts engendrés par les événements indésirables associés aux soins (EIS). L’Irdes pour ce faire étudie les conséquences économiques de neuf EIS. Ce surcoût moyen pondéré peut varier de 505 euros pour les traumatismes obstétricaux lors d’un accouchement par voie naturelle, à 23 132 euros pour les septicémies. Selon cette étude, il est corrélé avec l’allongement de la durée des séjours, et l’intensité des soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte