LE FAIT DU MOIS

AP-HP : la stratégie du pourrissement ?

Publié le 20/02/2010

Le professeur Pierre Coriat, président de la CME de l’AP-HP, a l’air serein : pour lui, la menace de suppressions chiffrées d’emplois soignants n’a plus lieu d’être. Lors d’une rencontre avec la ministre de la Santé fin janvier dernier, cette dernière lui a fait la promesse que, dans le cadre de l’EPRD 2010, « il n’y aurait aucun retrait d’emplois soignants sans justification médicale ». Cerise sur le gâteau : Roselyne Bachelot a salué « le volontarisme de l’AP-HP ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte