Avoir 20 ans dans la santé

Publié le 05/07/2010

20 ans, à peu près une génération complète, permet, dans l’analyse de l’histoire du temps présent, de distinguer les grands mouvements, les césures dans l’action des hommes. Certes, il est difficile aux journalistes de ne pas tronquer des épisodes importants. De ne pas les truquer non plus, nous alarme ici, Claude Lanzmann (p. 52…). Le recul permet de distinguer ce qui compte et ce qui n’a été que fumée dans l’agitation des hommes. Même si le risque existe, nous dit encore le grand cinéaste et écrivain, de ne plus savoir que « traquer les erreurs de l’administration ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte