Beaucoup de bruit pour rien ?

Publié le 30/11/2012

À quoi sert le Sénat ? À réparer entre autres les bévues de l’Assemblée nationale mais aussi celle du ministère des Affaires sociales et de la Santé. L’affaire picrocholine de l’encadrement de l’activité libérale à l’hôpital en est une brillante illustration. Résumé du feuilleton, à la surprise générale, Christian Paul, rapporteur pour l’assurance-maladie, propose un amendement dans le cadre du PFLSS 2013 qui contraint les patients à verser les honoraires directement à l’hôpital et non plus aux médecins lors de la consultation privée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte