AP-HP

Benoît Leclercq s’explique

Publié le 25/01/2010
Confronté à une grogne sociale suite à la présentation de son plan stratégique 2010-2014 qui prévoit la suppression de quelque 4 000 emplois en quatre ans, Benoît Leclercq, directeur général de l’AP-HP, revient sur son projet. Et détaille certains aspects de ce plan qui devraient faire l’objet d’un vote lors de l’EPRD 2010 au cours du premier trimestre.

Au moment où syndicats de personnels de l’AP-HP et médecins menacent, qui de démissions, qui de grève, Benoît Leclercq, directeur général de l’AP-HP, s’est longuement expliqué devant l’Ajis* début décembre. En particulier sur le plan stratégique 2010-2014, qui prévoit quelque 4 000 suppressions d’emplois. Pour lui, ce projet répond à quatre principes : préserver l’excellence de la médecine, répondre à la baisse de la démographie médicale grâce à la mise en place de groupes hospitaliers, améliorer les conditions de travail et assurer « l’efficience économique de nos structures ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte