Bonne gouvernance vaut mieux que ceinture dorée

Publié le 01/04/2016
De gauche à droite : Luc Boileau, PDG de l'Institut national d excellence en santé du Quebec...

De gauche à droite : Luc Boileau, PDG de l'Institut national d excellence en santé du Quebec...
Crédit photo : DR

La gouvernance en santé, même si elle échappe à certains cadres habituels appliqués aux entreprises, relève des mêmes bases. Il s’agit de conduire les affaires à bon port. En filant la métaphore maritime, il faut atteindre le cap que l’on s’est fixé. Selon Béatrice Fermont, professeure de management à l’université Paris Dauphine, diriger de grands ensembles dans des contextes changeants est un grand enjeu. Mondialisation, financiarisation, comportement non vertueux, contestation malmènent les valeurs identitaires fondées sur le Bien, le Juste et l’Équitable.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.