Cahier des charges, les critères essentiels

Publié le 17/09/2010

Sécurité incendie. Si les sols peuvent être de classe M0, M1, M2 et M3 selon l’ancienne classification de réaction au feu, seuls les revêtements de murs et plafonds de classe M0 et M1 sont autorisés dans l’établissement de soin1.

Résistance et durabilité. On doit se référer au classement Upec2 des locaux pour les revêtements sollicités par des trafics élevés de charges lourdes, des poinçonnements, des produits chimiques.

Acoustique. La transmission des bruits d’impact dans la santé doit être égale ou inférieure à 60 dB3.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte