Hospitalisation sans consentement

Censure du Conseil constitutionnel

Publié le 20/12/2010

Crédit photo : S Carambia

Alors que le projet de réforme de la loi du 27 juin 1990, présenté en Conseil des ministres en mai dernier, devrait être examiné prochainement à l’Assemblée nationale, le Conseil constitutionnel, saisi le 24 septembre dernier, vient de rendre un avis qui censure un article de ce texte. A la demande de Danielle S., le Conseil constitutionnel, après examen du texte, a déclaré que le maintien de l’hospitalisation au-delà de 15 jours ne peut être maintenu en l’état.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte