« C’est un déni de démocratie, c’est le pacte du mépris. »

Publié le 30/10/2013

Dr Kierzek, urgentiste de l’hôpital Hôtel-Dieu (Paris) en réponse au refus du ministère de la Santé d’avoir refusé de recevoir une délégation mardi 1er octobre. Il mène le mouvement d’occupation symbolique d’une salle désaffectée de l’hôpital pour éviter la fermeture du service d’accueil des urgences.


Source : Décision Santé: 293