Démographie médicale

À chacun sa solution

Publié le 27/01/2012
Exercice collectif et pluridisciplinaire, groupement de coopération sanitaire ou encore mutualisation, tels ont été les maîtres mots en Picardie et en Pays-de-Loire* en 2011 pour attirer et garder de nouveaux médecins.

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiée en 2010, les médecins arrivent en troisième position parmi les métiers de proximité. Reste que toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne en terme de densité médicale. Ainsi, vingt-sixième région sur vingt-six, la Picardie accuse-t-elle un déficit de 250 généralistes et d’autant de postes hospitaliers par rapport à la moyenne nationale ! Pour attirer des médecins, l’agence régionale de santé (ARS) travaille sur les « attentes implicites des médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte