Brève

chapo

Publié le 15/10/2018

Le premier acte, Ma santé 2022, s'est déroulé sous les lambris de l'Elysée. Et a remporté un vif succès. Le second acte à Bercy avec la présentation du PLFSS 2019 a déçu les professionnels. Le texte, loin d'être aussi novateur, incluait trop de « choses déjà vues », les saisons passées. Quant au troisième acte, la mise en oeuvre sur le terrain, loin des palais parisiens, se heurte à de nombreux obstacles. La France ne dispose plus de moyens pour impulser une nouvelle politique, estime Daniel Cohen.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.