Brève

Chatbots, les laboratoires pharmaceutiques à la peine

Publié le 10/10/2019
chatbot

chatbot
Crédit photo : LAGUNA DESIGN/SPL/PHANIE

« Le modèle des laboratoires pour avancer sur les chatbots n'est pas encore tout à fait clair », explique Clément Goehrs, Synapse Medicine. Plusieurs labos expérimentent des chatbots ou ont des projets, comme par exemple Sanofi autour de l'usage du médicament ou Pierre-Fabre qui propose à ses clients sur son site internet Annabelle un chatbot destiné à répondre aux questions posées sur la gamme de produits Naturactive. En fait, il existe beaucoup d'initiatives dans les cartons, mais encore peu de concrétisation. Selon Joelle Bouet, « les labos sont très centrés sur les données en vie réelle avec pour but de les récupérer. Avec le débat autour du Health Data Hub, le chatbot serait à même de compléter ces données globales avec ses informations données par le patient ».


Source : decision-sante.com