Ile-de-France

Chips : la politique nationale hospitalière désavouée

Publié le 12/12/2011
Le collectif de défense du centre hospitalier intercommunal Poissy-Saint-Germain-en-Laye (Chips), dans les Yvelines, poursuit la mobilisation pour défendre son établissement. Début décembre, il a tenu une réunion publique qui a accueilli plus de cent habitants du secteur.

« Les médicaments génériques sont payés en France deux fois plus cher qu’en Angleterre et trois fois plus cher qu’aux Pays-Bas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte