Cinq domaines de la télémédecine définis par le décret

Publié le 25/04/2011

Faisant depuis de nombreuses années l’objet d’expérimentations multiples, la télémédecine était devenue un concept attrape-tout dans lequel on intégrait toutes sortes de pratiques dès lors qu’elles empruntaient le biais de la technologie pour effectuer des transactions distantes. Le décret d’octobre 2011 vient limiter son champ d’action en y apportant une définition positive. Cette pratique se décline en différents domaines précis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte