Cloud Computing : public ou privé ?

Publié le 13/07/2012

Portant sur des données encadrées, en l’occurrence médicales, le Cloud Computing en milieu hospitalier ne saurait être appliqué au même titre que dans les autres métiers. Mais pour y aller, le directeur des systèmes d’information doit réfléchir sur le modèle de partage des données à adopter. Quand celles-ci sont mutualisées avec celles d’autres acteurs, on parle alors de Cloud public ; celui-ci devient privé quand il est réservé à un seul hôpital. Dans ce dernier cas, il peut être hébergé en interne.


Source : Décision Santé: 286