Combien de divisions ?

Publié le 20/03/2015

Rarement les chiffres n’auront autant traduit un choix politique. En témoigne la campagne tarifaire des hôpitaux et cliniques 2015. La séquence qui en a accompagné la publication ne doit rien au hasard. Lundi 8 mars, la conférence de presse de Marisol Touraine sur la loi de santé entérine une fin de non-recevoir pour les cliniques. En dépit de certains engagements ou espoirs, les établissements privés ne bénéficient pas in fine d’allégement des contraintes pesant sur l’appartenance au service public hospitalier. Mais ce n’était qu’un premier coup de semonce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte