Accès à l’innovation

Comment réduire les coûts de prise en charge

Publié le 06/12/2014
Contrôler l’accès à l’innovation par le seul coût peut se révéler contre-productif, en particulier dans un domaine thérapeutique comme la cancérologie où les traitements innovants permettent une prise en charge ambulatoire.

Comment concilier accès à l’innovation et maîtrise des coûts de santé ? « C’est le défi que doit relever notre société », a expliqué Jean-Jacques Zambrowski, lors des Rencontres de la cancérologie française. Et de rappeler : « en 1975, la Québécoise Odette Thibault considérait déjà que plus le droit de l’individu à la vie et à la santé coûtera cher, plus il se heurtera à des impératifs économiques de la part de la collectivité, dont les ressources ne sont pas inépuisables ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte