Maladies neuromusculaires

De la recherche fondamentale aux thérapies

Publié le 04/12/2012
Les Xes Journées annuelles de la SFM (Société française de myologie), organisées à Grenoble du 14 au 16 novembre conjointement avec le colloque Myogenèse, illustrent bien que la coopération entre chercheurs fondamentalistes et cliniciens peut conduire à la mise au point de thérapies pour des maladies rares.

Lors des Xes Journées de la SFM (Société française de myologie), environ 300 chercheurs fondamentalistes et cliniciens ont échangé de nombreuses données sur les dernières avancées concernant les maladies neuromusculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte