Lamine Gharbi, président de la FHP-MCO

« Demander le droit à l’équité entre le public et le privé »

Publié le 24/11/2011

Crédit photo : © D. R.

Votre secteur est-il impacté par l’évolution du système de santé ?

Dans la mesure où chaque année nous gagnons trois mois d’espérance de vie, nous pourrions voir notre secteur d’activité comme une richesse et non comme une dépense. Sur les huit milliards alloués au secteur privé français, la moitié des établissements sont en déficit. Cette somme est donc réinjectée dans l’économie nationale, en termes d’emplois, d’achats, d’investissements et de construction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte