Dépister la rétinopathie des prématurés

Publié le 30/04/2013

La télémédecine est désormais une réalité déclinée en région. En Île-de France, 14 projets sont soutenus par l’ARS dont un, Dite-Rop concerne la néonatalité. Parmi les complications de la prématurité, une anomalie de la vascularisation de la rétine doit être activement recherchée. Le diagnostic se heurte au nombre d’experts disponibles. Un dispositif pilote de dépistage par caméra de rétine grand champ a été installé au sein du service de médecine néonatale du centre hospitalier sud-francilien. Les images sont ensuite transmises à la Fondation Adolphe-de-Rothschild.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte